Actualités du C.A.R.E.P.

  • REP+

    Séminaire inter-académique des REP+

    Un réseau d’éducation prioritaire associe un collège aux écoles de son secteur de recrutement, qui présentent les caractéristiques sociales et scolaires comparables. Les REP réunissent les collèges et les écoles rencontrant des difficultés sociales plus significatives que celles des collèges et écoles situés hors éducation prioritaire. Les REP+ concernent les quartiers ou secteurs isolés qui connaissent les plus grandes concentrations de difficultés sociales ayant des incidences fortes sur la réussite scolaire.

    Les actions mises en place dans les établissements ont pour objectif de corriger l’impact des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire par un renforcement de l’action pédagogique et éducative dans les écoles et établissements des territoires qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales.
    Les réseaux d’éducation prioritaire ont pour mission de soutenir les élèves dont les difficultés scolaires sont imputables à des conditions économiques, sociales et culturelles. Ils permettent l’accompagnement pédagogique renforcé des élèves et valorisent l’engagement des enseignants.

    Comme suite aux premières assises qui ont eu lieu en 2013, un référentiel a été déployé en juin 2014 par le ministère. Il permet, au travers des réseaux, la mutualisation des pratiques et des dispositifs. Il favorise également le développement des expérimentations à une large échelle.

    La carte de l’éducation prioritaire est revue tous les 4 ans, au regard des résultats des élèves et de l’évolution sociale du territoire.
    La région académique de Normandie est organisée en réseaux académiques d’éducation prioritaire. Trois d’entre eux se situent dans l’académie de Caen et 14 dans l’académie de Rouen (voir la carte en téléchargement).
    Les acteurs des réseaux en séminaire inter-académique
    Inscrites dans le cadre du pilotage national de la refondation de la politique de l’éducation prioritaire, ces rencontres accompagnent et soutiennent l’engagement des acteurs, la mutualisation des pratiques et donnent à voir et à partager les évolutions en cours.

    Au lycée Georges Baptiste de Canteleu, la rencontre s’est déroulée en présence de représentants du ministère de l’Éducation nationale, des inspecteurs d’académie, des corps d’inspection, des conseillers pédagogiques, des formateurs REP +, des chefs d’établissement et directeurs d’école concernés par les réseaux REP+.

    Suite de l’article vers le site du Rectorat de Rouen