Publié : 11 avril 2006

Comment s’organisent les R.E.P. ?

Circulaire n° 2006-058, publiée au BO n°14 du 6 avril 2006. Deux types de réseaux s’organisent dès à présent : 249 réseaux "ambition réussite" et les autres réseaux dits de "réussite scolaire".

Chaque REP est constitué d’un collège et des écoles qui s’y rattachent.

Pour faciliter le travail en concertation une instance de pilotage locale est créée (avant le 1er mai pour les REP "ambition réussite" et à la rentrée 2007, pour les autres REP) : le comité exécutif.

Un comité exécutif :

  • Le principal du collège et son adjoint
  • Les directeurs des écoles élémentaires et maternelles rattachées.
  • L’Inspecteur de l’Education Nationale de circonscription.
  • Le coordonnateur de REP, secrétaire du comité exécutif.

Rôle du comité exécutif : préparer, harmoniser, réguler les mesures destinée à faire vivre le réseau. Un compte rendu de l’activité du comité exécutif doit être fait aux conseils d’administration des EPLE et conseils d’école.

Un contrat :

c’est un contrat passé avec les autorités académiques : "Contrat Ambition Réussite" pour les uns, "Contrat d’Objectifs Scolaires" pour les autres. Ces contrats se substituent aux contrats de réussite scolaire, dès à présent pour les réseaux "ambition réussite" et au plus tard à la rentrée 2007 pour l’ensemble de l’éducation prioritaire. C’est une contractualisation sur 4 ou 5 ans.

Ce contrat s’articule avec le projet d’établissement et les projets d’écoles.

Un projet de réseau :

Le projet de réseau prend appui sur les analyses et rapports déjà disponibles dans les écoles, le collège et également sur l’expertise académique. Lors de son élaboration, il convient d’associer les partenaires naturels de l’école, notamment les collectivités territoriales. Les équipes enseignantes ont la responsabilité de l’élaboration du volet pédagogique du projet de réseau.

Le projet de réseau fixe les orientations et les objectifs pédagogiques de même que les modalités pour les atteindre.

Le projet de réseau fait l’objet d’une communication à l’ensemble de la communauté éducative, au premier rang de laquelle figurent les parents.

Un partenariat

Une convention de partenariat sera signée au plus tard à la rentrée 2007 avec une institution culturelle, un complexe sportif de haut niveau, un laboratoire d’université, un organisme de recherche ou éventuellement avec une personnalité reconnue. Cela permettra d’insuffler un nouvel esprit en développant chez les élèves un sentiment fort d’appartenance et de fierté pour leur établissement et en donnant à chaque réseau une dimension d’excellence.

Voir en ligne : BO n°14