Vous êtes ici : Accueil > Accompagner les personnels > Le premier degré. > Enseigner en ZEP à l’école élémentaire : entre tensions et bonnes (...)

Documents joints

Publié : 22 mai 2007

Enseigner en ZEP à l’école élémentaire : entre tensions et bonnes intentions.

Marie-Lise Peltier est maîtres de conférence en didactique de mathématiques à l’IUFM de Rouen. Elle signe ici un article portant sur quelques études de situations d’enseignement.

La conférence, téléchargeable ci-dessous, examine avec soin les tensions qui se font jour dans l’enseignement :

- tension entre une logique de socialisation et une logique d’apprentissage.

- Tension entre réussite immédiate et objectif d’apprentissage à long terme.

- Tension entre individualisation de l’apprentissage et organisation collective de l’enseignement.

- Tension liée au temps scolaire.

Marie-Lise Pelletier relève ensuite les "bonnes intentions" du métier d’enseignant et les "réponses" apportées concrêtement pour conduire les élèves vers la réussite scolaire.

Trois modes de pratiques enseignantes sont ainsi présentées et observées : elles serviront de base à une réflexion fort utile à toutes les équipes pédagogiques, car elles dépassent le simple cadre de l’enseigement mathématique.