Publié : 13 novembre 2008

L’AFEV DANS L’ACADEMIE DE ROUEN

L’AFEV : du national au local, un projet associatif pour
l’accompagnement individualisé

EXTRAIT DE : "Zoom sur l’académie de Rouen - n°31 - Avril Juin 2008"

L’Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV) est une association d’éducation populaire complémentaire de l’éducation publique qui mobilise des
étudiants bénévoles pour intervenir dans les quartiers prioritaires. Avec 7 500 bénévoles, 10 000 enfants suivis et 180 villes partenaires, l’AFEV est aujourd’hui le plus
important réseau national d’intervention d’étudiants dans des actions d’accompagnement éducatif auprès de jeunes en difficulté dans leur scolarité.

L’AFEV est née en 1991 :

- d’une conviction : les jeunes veulent
s’investir dans la vie citoyenne pour peu
qu’on leur donne un espace approprié ;
- d’une révolte : la relégation de certains
quartiers et les inégalités sociales subies
par leurs habitants, et plus particulièrement
les enfants et jeunes en difficulté scolaire ;
- d’une volonté : faire se rencontrer deux
jeunesses qui ne se côtoient pas.

Diverses actions sont définies à la fois en fonction des problématiques éducatives et sociales, des tranches d’âge des jeunes, et là où se creusent les inégalités et les
processus d’exclusion.
Le rôle de l’étudiant bénévole est alors de soutenir le jeune dans les étapes clefs de son parcours éducatif.
On peut identifier quelques moments charnières du parcours fragilisants pour le jeune :
- l’entrée en cours préparatoire : l’entrée dans la culture de l’écrit et les premières difficultés vécues par les enfants et les parents ;
- l’entrée au collège et la question de l’orientation : l’apprentissage de l’autonomie et du « métier d’élève » ;
- la sortie du collège et la question de l’orientation.
En partenariat avec les collectivités et les acteurs de l’Éducation nationale, nous construisons nos actions en les adaptant aux dispositifs déjà existants et aux besoins des jeunes. »

L’AFEV Haute-Normandie

D’abord sollicitée par la ville d’Évreux, l’AFEV y ouvre une nouvelle antenne en septembre 2006. Son implantation à Rouen permet de présenter le projet en démarchant différents partenaires.
L’association a commencé à développer ses actions d’ « accompagnement individualisé » sur Évreux et Le Petit-Quevilly dans le cadre des partenariats établis avec le Programme de Réussite Éducative (PRE) du plan de cohésion
sociale de la Direction Interministérielle de la Ville (DIV) et l’université de Rouen.
Cet accompagnement individualisé se traduit par l’engagement bénévole des étudiants dans la lutte contre les inégalités, en accompagnant à raison de deux heures par semaine un jeune en difficulté.
A Évreux, les étudiants accompagnent des collégiens des établissements Georges Politzer et Pablo Neruda sur le quartier de La Madeleine. Leur intervention au domicile
familial vise à soutenir l’adolescent face à ses difficultés scolaires en lui fournissant un appui méthodologique, et à faciliter son entrée dans la vie sociale. L’étudiant et l’adolescent peuvent également travailler sur les questions de mobilité, de projection
dans un parcours scolaire et pré-professionnel.
Au Petit-Quevilly, les étudiants accompagnent des élèves du primaire (écoles Pablo Picasso, Henri Wallon, Pasteur, Joliot- Curie, Méret et Saint-Just). L’intervention prend
la forme d’un accompagnement global de l’enfant autour de sa scolarité. L’objectif étant de redonner le plaisir d’apprendre, l’encourager, l’aider à reprendre confiance
en lui... Les sorties de découverte éducative sont vivement encouragées.

A la rentrée scolaire 2007-2008, l’AFEV a expérimenté deux nouvelles actions sur le territoire :
- l’accompagnement vers la lecture : pour une dizaine d’enfants de l’école maternelle
Balzac à Rouen, des étudiants accompagnent des enfants de grandes sections de maternelle autour du livre. Cet accompagnement est construit comme un temps privilégié, centré autour de l’enfant et du livre. Chaque semaine, ces temps individuels au domicile et à la bibliothèque permettent, au travers de lectures et d’actions ludiques, d’accompagner l’acquisition du langage et d’appréhender les
objets culturels avec plaisir ;
- l’accompagnement individualisé des enfants nouvellement arrivés en France, qui vous est présenté dans ce dossier.

Perrine RAUCH, correspondante AFEV Haute-Normandie

Zoom sur l’académie de Rouen - n°31 - Avril Juin 2008

Documents joints