Publié : 18 juin 2014

La nouvelle carte des quartiers prioritaires

Une nouvelle géographie de la politique de la ville doit contribuer à réorganiser la répartition des aides attribuées aux communes. En Haute-Normandie, 24 sont concernées.
La nouvelle géographie de la ville, voulue par Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de la Ville, des Droits des femmes et des Sports, présentée mardi 17 juin 2014, doit permettre de mieux organiser les aides accordées aux communes dont les habitants sont confrontés à la pauvreté et à la précarité. Pour que ces soutiens soient apportés aux villes dont les populations sont en difficulté, la nouvelle carte définie par la Ministre prévoit de faire sortir 300 communes du dispositif, alors qu’une centaine devrait y rentrer.

Sur les 700 communes concernées, 24 sont situées en Haute-Normandie. Un critère unique a été retenu pour l’élaboration de cette carte : la mesure des revenus fiscaux par habitant ; ce qui explique que certaines communes seront privées des aides qui leur étaient jusqu’ici accordées.

Au total, 1 300 secteurs ont été définis (au lieu de 2 300), selon une méthode de calcul considérablement affinée. Fini les "quartiers", place aux « carreaux », des zones de 200 mètres sur 200 mètres, dotés de plus de 1 000 habitants dont plus de la moitié disposent d’un revenu inférieur à 18 750 euros par an (soit moins que 60 % du revenu médian national). Cette géographie nouvelle permet de faire émerger des zones pauvres non-repérées jusqu’alors.

En Haute-Normandie, la carte est remaniée : 24 communes restent dans le dispositif, tandis que 13 sont sortantes. Deux communes sont, néanmoins, entrantes : Barentin (Seine-Maritime) et Saint-Germain-Village (Eure).

Communes de Seine-Maritime sortant du dispositif : Harfleur, Montivilliers, Amfreville-la-Mi-Voie, Caudebec-lès-Elbeuf, Déville-lès-Rouen, Le Grand-Quevilly, Saint-Aubin-lès-Elbeuf, Yvetot.

Dans l’Eure, les communes sortantes : Le Manoir, Pîtres, Pont-de-l’Arche, Les Andelys, Gisors.

Communes de Seine-Maritime maintenues : Dieppe, Le Havre, Gonfreville-l’Orcher, Saint-Etienne-du-Rouvray, Grand-Couronne, Oissel, Elbeuf, Sotteville-lès-Rouen, Canteleu, Notre-Dame-de-Bondeville, Rouen, Cléon, Darnétal, Maromme, Le Petit-Quevilly, Fécamp.

Dans l’Eure, sont maintenues les communes de  : Vernon, Evreux, Louviers, Val-de-Reuil, Bernay, Pont-Audemer.