Publié : 4 juillet 2016

La soclarisation des enfants de 2 ans : rapport 2016 de la DEPP.

La Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) du ministère de l’Éducation nationale vient de publier les chiffres 2014-2015 de la scolarisation des enfants de moins de trois ans. Celle-ci baisse de façon continue depuis vingt ans. Dans les zones d’éducation prioritaire, les chiffres restent très inférieurs aux objectifs.
En 1999, 35 % des enfants de deux ans étaient scolarisés. À la rentrée 2015, ils n’étaient plus que 11,5 % soit 93 600 enfants). Le constat est plus réjouissant dans les DOM, où en revanche la scolarisation des moins de trois ans se remet à progresser – elle a même dépassé le niveau métropolitain l’an dernier.
D’importantes disparités existent sur le territoire : quinze départements ont un taux de scolarisation des enfants de moins de deux ans inférieur à 5 % (essentiellement dans l’est, le sud-est et autour de Paris). La Seine-Saint-Denis n’atteint par exemple que 2,8 %. C’est le Nord, la Bretagne, le Massif central qui ont en revanche les taux les plus importants, pouvant dépasser les 30 %.

Le bilan est mitigé pour ce qui concerne les REP (réseaux d’éducation prioritaire), même si la Depp explique que les chiffres sont difficiles à interpréter, vu que le périmètre de l’éducation prioritaire a changé entre 2014 et 2015, avec le passage des réseaux Éclair et RSS aux réseaux REP et REP+. Mais les chiffres permettent de dégager une tendance : 20,3 % des enfants de moins de trois ans faisant partie de l’éducation prioritaire étaient scolarisés début 2015. C’est un demi-point de mieux que l’année précédente, mais cela reste bien éloigné de l’objectif de 50 % (pour les REP+) fixé par le gouvernement.

Le rapport complet est téléchargeable ci-dessous.

Documents joints