Publié : 8 juillet 2006

Les dispositifs de réussite éducative.

Objectifs visés par les " équipes de réussite éducative "

Les dispositifs de réussite éducative (appelés aussi " programmes de réussite éducative " doivent apporter hors temps scolaire des moyens et des outils nouveaux pour donner des chances de réussite à chaque enfant ou adolescent présentant des signes de fragilité. Ils visent prioritairement à accompagner des projets locaux dans les zones urbaines sensibles (ZUS) et les zones et réseaux d’éducation prioritaire (ZEP-REP).

Les " équipes de réussite éducative " en constituent le volet principal. Elles doivent proposer un soutien individualisé et personnalisé aux enfants et adolescents en fragilité identifiés par les acteurs locaux, dès la maternelle, et à leurs familles. Les actions menées relèvent de l’accompagnement scolaire, de la prise en charge de problèmes de santé, de l’apprentissage des règles de vie en commun ou de l’épanouissement personnel par l’éducation culturelle, artistique ou la pratique sportive.
Modalités de mise en oeuvre

Ce travail est mené par des " équipes pluridisciplinaires de soutien " composées de professionnels de différentes spécialités : enseignants éducateurs, animateurs, travailleurs sociaux, psychologues, pédopsychiatres, intervenants sportifs et culturels...Il s’appuie donc sur un partenariat le plus large possible, associant les collectivités locales (communes, conseils généraux...), les services de l’Etat (Éducation nationale, DDJS, DDASS, DDPJJ...), les associations, etc. Ce partenariat est formalisé par la création d’une structure juridique dédiée (Groupement d’intérêt public, Caisse des écoles, EPLE, Etablissement public local de coopération éducative...), à la fois instance de pilotage et de gestion.

Autres volets

Par ailleurs, des actions peuvent être aussi financées pour des " internats de réussite éducative ", accueillant des jeunes, qui souffrent d’une situation familiale tendue ou de conditions de logement insatisfaisantes. Il s’agit alors de développer, dans le cadre d’internats scolaires existants ou de nouvelles structures, des projets éducatifs, sportifs et culturels.

Pour aller plus loin : la note complète de la Direction Générale de l"Enseignement Scolaire est téléchargeable ci-dessous.