Publié : 29 juin 2009

Liaison CM2-6ème : mise en oeuvre dans le RRS Brel de Cléon.

Cet article a été rédigé en juin 2009 et fait état, à ce moment-là, des actions menées au sein du Réseau de Réussite Scolaire Jacques Brel.

JPEG - 8.8 ko
sciences cm2- 6ème

La liaison CM2-6ème s’articule autour de quatre axes principaux :

 Un travail d’analyse et de réflexion en commun, 1er et 2nd degré.

- Une rencontre de « prise de contact » en début d’année.

Lors de l’assemblée générale du Réseau de Réussite Scolaire (à la mi octobre), un atelier de travail est consacré aux liaisons intercycles ou interdegrés. C’est l’occasion pour des enseignants qui ont déjà eu travaillé ensemble de jeter les premiers jalons d’une nouvelle collaboration, mais c’est également le bon moment pour de nouveaux enseignants de CM2 ou de 6ème de faire connaissance et de prendre date pour des projets communs.

Modalités pratiques : l’AG du RRS a lieu un soir (17h-19h) et compte comme une demi journée de post rentrée.

- Trois séances de travail sont programmées chaque année autour de la liaison CM2-6ème :

l’une porte sur les enseignements scientifiques et mathématiques, l’autre sur l’enseignement du français et des sciences humaines. Ces groupes de travail permettent d’analyser les résultats aux évaluations nationales et de mettre en commun les méthodes d’enseignement ainsi que les stratégies de remédiation face aux difficultés rencontrées par les élèves de CM2 ou de 6ème. Enfin, début juin un temps d’échange de 3 heures, appelé « harmonisation CM2-6ème » permet l’analyse des fiches de liaison transmises par les enseignants à propos des futurs élèves de 6ème.

Modalités pratiques : temps de travail payé 1 HSE pour les enseignants du 2nd degré, temps de travail compté comme « animation pédagogique » (2 x 1h30) pour le 1er degré.

- Ponctuellement, des déjeuners de travail peuvent être organisés par le coordonnateur du RRS afin de permettre un débat entre enseignant du 1er et du 2nd degré autour d’une question précise (l’évaluation en sciences - en 2008 ; les évaluations bilan « langues vivantes » en CM2 et en 6ème - en 2009).

- Des stages interdegrés : « violences subies, violences agies » par exemple (2008), ou bien une formation aux premiers secours ouverte aux enseignants du premier et du 2nd degré (2007).

 L’observation des pratiques pédagogiques.

Au mois de juin ou à la prérentrée, le secrétaire du comité exécutif du RRS communique aux enseignants de CM2 et de 6ème, un formulaire leur permettant d’inscrire leur volonté d’échange interdegrés : qui est prêt à recevoir un collègue dans sa classe ? Qui désire visiter la classe d’un collègue ? Les demandes, environ deux ou trois par année, sont ensuite validées par le Principal et l’IEN puis les rencontres sont organisées par le secrétaire de COMEX, la circonscription et les directions d’écoles.

Modalités pratiques : une fiche de vœux et la mise en place des remplacements en fonction des possibilités du moment.

 Les projets pédagogiques partagés.

Ils sont le fruit de l’engagement partenarial des enseignants : défi lecture, rallye lecture, échanges et résolution de problèmes de mathématiques, écriture de problèmes et correspondance par internet, présentation de travaux réalisés en IDD aux élèves de CM2, atelier scientifique (photo en tête d’article) ... les exemples sont nombreux et varient chaque année.

Modalités pratiques : la « semaine du réseau » (début avril) est souvent l’occasion de collaborations pédagogiques. Un thème est proposé et retenu chaque année par les enseignants puis chacun prépare, s’il le veut, un projet avec ses élèves. Exemples de thématiques : hygiène et alimentation (2006), la musique (2007), l’eau (2008), le patrimoine (2009).

 Les actions à destination des familles.

Afin de mieux préparer l’entrée en 6ème, le collège invite, chaque année, les familles d’élèves de CM2 à un temps de rencontre : réunions d’information, accueil des futurs 6èmes au collège (une demi journée), visite du collège (un soir). Les propositions peuvent varier d’une année sur l’autre car elles sont construites avec les écoles concernées, en fonction des attentes recueillies par les professeurs des écoles et les suggestions faites par les enseignants du second degré, la vie scolaire et la direction du collège.