Publié : 9 mars 2009

Mise en oeuvre de l’aide personnalisée en école maternelle.

L’aide personnalisée à l’école maternelle.
Organisation de la semaine scolaire - Décret du 15 mai 2008
Circulaire ministérielle du 5 juin 2008

Guide d’utilisation du document

Le document a été conçu de manière à ce que chaque enseignant, dans le cadre des programmes, soit en capacité de prendre en compte les difficultés des élèves.

Seule une évaluation précise et intégrée dans les modules d’apprentissage permet ce repérage.
Tous les domaines d’activités peuvent être abordés. Tous les niveaux de classe de l’école maternelle sont concernés.

Au cours du dernier trimestre de l’année scolaire,
la priorité sera accordée à l’exploitation des résultats de l’évaluation départementale GS.

Quatre constats permettent de déterminer l’entrée à privilégier pour les enfants concernés.

L’enfant est en décalage dans :

- ses apprentissages par rapport aux compétences attendues
- dans la compréhension de ce qu’est l’école
- dans ses actions motrices
- dans sa relation à l’autre et au groupe.

L’école maternelle est un lieu de prévention de la difficulté et de préparation aux apprentissages fondamentaux, une attention particulière est accordée au constat(apprentissages). Dans ce cadre, il faudra viser à améliorer :

- l’enrichissement lexical,
- la maîtrise de la conscience phonologique,
- l’utilisation du langage d’évocation.

Les choix pédagogiques

- privilégier une seule entrée,
- distinguer la différenciation pédagogique au quotidien dans la classe de l’aide personnalisée,
- se fixer des objectifs simples (un ou deux objectifs bien identifiés), mesurables (prévoir un moyen d’évaluation), adaptés (répondant aux réels besoins de l’enfant), raisonnables (que l’élève peut atteindre).

L’attitude de l’enseignant permet de :

- soutenir la mémorisation,
- valoriser, donner confiance,
- restaurer le sens de l’activité (savoir ce que l’on va apprendre et pour quoi faire).

Documents joints