Publié : 6 novembre 2009

Une banque de stages dans chaque académie pour 2009-2010

JPEG - 19.2 ko
stages

Les banques académiques de stages visent trois objectifs : (extraits du BO n° 36 du 1er octobre 2009)

-Assurer l’égalité pour tous

Les banques académiques de stages ont pour objectif central de garantir une plus grande équité dans l’accès aux stages et lutter contre toute discrimination. Elles doivent contribuer à la réduction des écarts constatés dans l’accès aux stages entre les quartiers de la politique de la ville et le reste du territoire national.
Elles participent de l’enjeu d’égalité en se donnant pour objectif d’ouvrir le champ des possibles aussi bien pour les filles que pour les garçons.

Pour aider les jeunes victimes de discriminations, les banques de stages sont un des éléments du volet « Éducation » de la dynamique « Espoir banlieues ».
De surcroît, pour favoriser l’insertion des jeunes immigrés et issus de l’immigration, le Comité interministériel à l’intégration (C.I.I.) souhaite une large ouverture de la Fonction publique aux collégiens de troisième dans le cadre de leur séquence obligatoire d’observation en milieu professionnel. Les administrations seront donc également sollicitées afin qu’elles alimentent la banque académique de stages au profit de ce public.

-Renforcer le partenariat avec les entreprises et préparer l’insertion professionnelle

Une politique active de relations avec le monde de l’entreprise a été lancée au niveau ministériel afin que se développent des actions concrètes en faveur des élèves pour faciliter leur approche du monde économique. Cette politique s’appuie sur de larges partenariats en recherchant la plus grande synergie avec les dispositifs existants portés par les organisations patronales et professionnelles (MEDEF, C.G.P.M.E., UPA, chambres consulaires, entreprises.).

-Améliorer l’orientation par une approche de la diversité des métiers

L’orientation est au coeur des priorités de l’Éducation nationale pour la rentrée 2009.

Les banques de stages contribuent à :

- faire connaître aux jeunes le monde professionnel et à élargir leur horizon dans le cadre notamment du parcours de découverte des métiers et des formations ;

- renforcer les relations avec le monde professionnel (entreprises, associations, administrations.) en développant la culture et la connaissance du monde économique au sein du système éducatif ;

- rapprocher les offres des entreprises et les besoins des établissements scolaires.

Pour en savoir plus ...